Menu Icon of a menu made of three horizontal lines
Close Icon of a cross (x)

La Clinique du Fantôme

La Clinique du Fantôme est un des endroits abandonnées des plus incroyables : c’est une maison familiale en bois avec en plus une pharmacie et 3 salles d’auscultation.

J’ai localisé ce lieu sur une vieille carte, vu le peu d’information le concernant sur Internet, je ne m’attends pas à une trouvaille extraordinaire. Mais l’excitation est à son comble quand j’aperçois enfin la clinique dans le coin d’un triste village situé l’île de Shikoku.

Passé la porte d’entrée, je me retrouve dans une petite salle d’attente contenant une simple chaise. C’est le noir complet, mais on distingue la salle d’examen en face, une minuscule vitre sur la droite qui doit être la pharmacie. Les médicaments et les paiements semblaient s’échanger par l’intermédiaire d’une petite ouverture pratiquée dans le mur.

La pharmacie est une véritable surprise !!! Il y a des milliers de petites fioles contenant des produits bruts et des mixtures indéfinissables. C’est l’ancien local d’un apothicaire, c’est là même qu’étaient préparés les médicaments avant d’être vendus aux patients. Une partie de ces produits sont aujourd’hui interdits, d’autres sont classés comme des drogues dures.

Après la pharmacie, je me dirige vers la salle d’auscultation. On y trouve un vieux lit de bois, une chaise de dentiste, des papiers, la petite valise du docteur, tout est là. Le lieu est incroyable. Derrière encore on trouve le bureau personnel du docteur ainsi qu’une bibliothèques pourvue de nombreux ouvrages médicaux en allemand.

Le reste de la maison est composé d’une salle à manger, de chambres et de salles de bain. En promenant la lumière de ma lampe torche, j’aperçois alors un fantôme sur le mur. Un simple jeu de réflexion avec l’horloge, une apparition invraisemblable mais qui fait froid dans le dos.

Sur place, les documents et journaux les plus récents sont datés de 1962. Cela fait donc un demi-siècle que tous ces objets sont restés dans l’oubli.

LES FAITS

  • ? – 1962