Menu Icon of a menu made of three horizontal lines
Close Icon of a cross (x)

La Mine de Kamioka

Ouverte en 710, la Mine de Kamioka a profité d’une croissance exponentielle et est devenue une des mines les plus productives du monde durant la Seconde Guerre Mondiale.

Ouverte en 710, la Mine de Kamioka a profitée d’une croissance exponentielle et est devenue l’une des plus productives du monde durant la Seconde Guerre Mondiale. Elle produisait du zinc, du plomb, de l’argent, et du minerai de fer.

Au 20ème siècle, elle devient fameuse pour une maladie appelée « Itai-Itai » (ça fait mal, ça fait mal !) qui toucha la population environnante. Elle fût liée aux larges quantités de cadmium rejetées dans les rivières infligeant aux Japonais des douleurs incroyables, des problèmes rénaux et de l’ostéopétrose. C’est une des 4 grandes maladies du Japon, aux côté de l’otakusité, la mangastropose et, plus simple celle-ci, la perversité.

Abandonnée en 2001, ses tunnels et installations souterraines sont réutilisés par le Super-Kamiokande, un observatoire de neutrinos. Son but est de prouver (ou non) si les protons se désintègrent.

POINTS D’INTÉRÊTS

– Grosses machines rouillées
– Se promener dans une grosse épave de métal

LES FAITS

  • 710 – 2001