Menu Icon of a menu made of three horizontal lines
Close Icon of a cross (x)

Parc Chinois du Paradis

Le Parc Chinois du Paradis – Tenkaen en Japonais – était un des 4 parc à thèmes de Noboribetsu, un endroit touristique très réputé et visité à Hokkaidō.

Le Parc Chinois du Paradis – Tenkaen en Japonais – était un des 4 parc à thèmes de Noboribetsu, un endroit touristique très réputé et visité à Hokkaidō.

Ouvert au printemps 1992, il reproduit la Court Royale durant la Dynastie Qing. L’entrée est superbe : on pourrait presque se croire dans la court du Palais d’Été à l’état abandonné ! Une moon-gate sur la droite mène à la Salle de Cérémonie, accessible via un pont de bois à moitié effondré. Sur la gauche, c’est sûrement le Pavillon des Fleurs; on y trouve plein d’arbustes et de variété de fleurs qui poussent sauvagement dans tous les sens. En face, ce sont les jardins.

Une pagode à 5 étages se trouve dans un coin du parc. À ses côté résonnent doucement un petit temple avec une cloche, offerte par Pékin. Ce lourd cadeau fut envoyé au Japon afin de célébrer les 20 ans de la restauration des relations sino-japonaises…

Et enfin, il y a le Jardin de Pierres avec des étangs. C’est très similaires à la Forêt de Pierres que l’on trouve à Kunming dans le Yunnan.

Seulement 5 ans plus tard après son ouverture, en 1997, le parc chinois fût définitivement fermé et les bâtiments vidés. Les bénéfices n’étaient pas à la hauteur des espérances…

POINTS FORTS

– Une pagode de 5 étages à explorer
– La Court Royal abandonnée
– Plein de fleurs, très romantique !

LES FAITS

  • 1992 – 1997